BRAS

Plastie brachiale

Prendre un rendez-vous pour plus d’information sur nos techniques d’interventions brachiale.

PRENDRE RENDEZ-VOUS

Un excès de graisse et/ou de peau au niveau des bras n’est pas toujours des plus esthétiques et peut par ailleurs causer une gêne conséquente lorsqu’il s’agit d’effectuer un mouvement.

C’est pourquoi, afin de remédier à cet aspect fripé, mettre fin à un éventuel complexe et retrouver un usage fonctionnel de ses bras, il est possible de recourir à la plastie brachiale, également appelée brachioplastie.

EN QUOI CONSISTE LA PLASTIE BRACHIALE ?

Un excès de graisse et/ou de peau au niveau des bras n’est pas toujours des plus esthétiques et peut par ailleurs causer une gêne conséquente lorsqu’il s’agit d’effectuer un mouvement.

C’est pourquoi, afin de remédier à cet aspect fripé, mettre fin à un éventuel complexe et retrouver un usage fonctionnel de ses bras, il est possible de recourir à la plastie brachiale, également appelée brachioplastie. Le chirurgien réalise la plastie brachiale en supprimant l’excédent de peau et/ou de graisse. Pour ce faire, une cicatrice postopératoire est inévitable. 3 cas de figure peuvent se présenter en fonction des circonstances. En effet, ces derniers dépendent de la quantité de matière à enlever, de l’état de la peau du patient, ainsi que de la capacité de sa peau à se rétracter. Dans le meilleur des cas, si le patient est plutôt jeune, que sa peau présente un bon niveau d’élasticité et que l’excèdent à retirer n’est pas trop conséquent, une liposuccion sera suffisante. Les cicatrices seront donc minimes et quasiment imperceptibles.

Cependant, si l’excès de graisse est localisé dans la partie interne et haute du bras et que cela provoque chez le patient un relâchement modéré de sa peau, l’opération de remodelage sera plus conséquente et la peau devra être retendue au niveau de l’aisselle, une fois l’excédent graisseux retiré. La cicatrice sera située au même endroit. Par ailleurs, si la peau du patient présente un relâchement important, une incision plus ou moins conséquente partant de l’aisselle jusqu’en direction du coude, devra être effectuée en plus de l’intervention à l’aisselle, en fonction du niveau de relâchement effectif. La cicatrice sera cette fois-ci située dans la partie interne du bras.

LE DÉROULEMENT DE L’INTERVENTION

Afin que la brachioplastie se déroule dans les meilleures conditions possible, il faut préparer votre corps à recevoir l’intervention quelques jours auparavant. Pour ce faire, vous devez suivre une cure d’arnica et éviter l’aspirine et ses dérivés au moins 10 jours avant. Par ailleurs, vous pouvez prévoir un arrêt de travail d’au moins une semaine pour anticiper. Il faudra le jour de l’opération que vous vous présentiez avec un bilan sanguin complet.

Le jour J, l’intervention est réalisée sous anesthésie locale ou générale en fonction de l’ampleur de l’excédent à enlever.

PLASTIE BRACHIALE

PLASTIE BRACHIALE

Il faut compter en moyenne entre 1 heure et 1 heure 30 de temps d’opération et prévoir au moins une demi-journée d’hospitalisation. Vous pourrez donc sortir le soir ou le lendemain en fonction de l’heure de l’opération. Une fois qu’elle est terminée, vous devrez prendre des antalgiques et antibiotiques.

Les traces de l’intervention mettront progressivement du temps à disparaître et des manchots vous aideront à favoriser la rétractation de votre peau. Vous pourrez apprécier le résultat final au bout de 3 à 6 mois et ce dernier restera définitif en fonction de votre hygiène et de l’élasticité relative de votre peau.

BRAS

Vous souhaitez être rappelé(e) ?

Prenez rendez-vous

Nous vous garantissons l’excellence médicale et portons une attention particulière à votre bien être et votre confort.

ou appelez-nous au numéro:
01 56 64 03 04

Prendre RDV