Clinique Esthétique Paris Etoile

Comment se forment les cheveux?

Certains les ont longs, d’autres les préfèrent courts. Les uns les voudraient parfois plus raides, les autres apprécient plutôt davantage leur lisseur. On en compte des frisés, des crépus, des raides ou des ondulés. Et c’est sans compter toute la panoplie de couleurs sous lesquelles ils peuvent se présenter…

C’est connu : les cheveux laissent rarement indifférent et alimentent souvent autant les conversations que les agendas des coiffeurs.

Mais comment se forment-ils, de quoi sont-ils faits et combien en possède-t-on? Si ce genre de questions vous est déjà passé par la tête, vous tombez pile poil (!) sur le bon article!

C’est quoi, un cheveu? Et comment pousse-t-il?

Partons de la base. Le cheveu est un poil de la famille des phanères dont la fonction essentielle est avant tout de protéger la tête. Il est composé à 95 % de kératine, protéine fibreuse et hélicoïdale (en forme d’hélice) entrant dans la composition de la peau et de tous les phanères (poils, ongles, etc.).

Produite par les kératinocytes (cellules composant les phanères), la kératine est insoluble dans l’eau, assurant ainsi imperméabilité et protection aux cheveux. Cela dit, ce que nous voyons et nommons « cheveu » est en fait la partie immergée du follicule pileux, une sorte de petit pot dans la peau qui entre en contact avec des vaisseaux sanguins et nourrit les cheveux afin de les faire pousser.

En d’autres mots, nos cheveux ne sont donc ni plus ni moins qu’un amas de cellules mortes composées d’une protéine abondante, la kératine. Chaque poil de la chevelure humaine a d’ailleurs la forme structurelle d’une plante, avec racine et tige.

Pour les plus visuels, l’image suivante vous donne une meilleure idée des composantes d’un cheveu.

Le cycle de vie des cheveux

Comme les humains, les cheveux passent par différentes phases dans leur croissance.

Ces phases sont au nombre de trois :

  • La phase anagène est la phase de croissance du cheveu. C’est la partie la plus longue du cycle pilaire puisqu’elle dure de 2 à 5 ans. La très grande majorité des cheveux présents sur notre tête est donc en phase anagène. Plus la phase anagène est longue, plus le cheveu peut pousser et plus il devient long. Ainsi s’explique la différence entre les individus, certains peuvent avoir des cheveux très longs et d’autres pas.
  • La phase catagène est une phase de repos pendant laquelle le cheveu cesse d’évoluer. Elle dure environ 3 semaines, ce qui est considérablement peu par rapport à la phase précédente.
  • La phase télogène, enfin, va aboutir, après plus ou moins 3 mois, à la mort et à l’expulsion du cheveu, lequel va laisser la place à un nouveau follicule en phase anagène. Ce sont donc les cheveux en phase télogène que nous trouvons chaque jour sur notre brosse ou au fond du lavabo, mais que nous perdons aussi tout au long de la journée.

Les premiers cycles commencent par ailleurs dès le cinquième mois et demi de la vie fœtale et se poursuivent toute la vie ou jusqu’à la perte des derniers cheveux.

La chute des cheveux : comment l’enrayer?

Justement, parlons de la perte de cheveux quelque peu. Nous avons de 100 000 à 150 000 cheveux. En moyenne, nous en perdons entre 5 et 100 par jour et ceux qui tombent repousseront environ 25 fois dans une vie. En une vie, nous pouvons donc produire environ 10 m de cheveux, soit 1 000 km mis bout à bout. Du poil, ça en fait donc pas mal!

Il est toutefois important de mentionner que les causes de la chute des cheveux peuvent être aussi bien génétiques que non-génétiques, les premières étant en général permanentes tandis que les deuxièmes sont plus souvent temporaires.

Si vous êtes aux prises avec une chute de cheveux, sachez cependant qu’il existe plusieurs solutions. En effet, le traitement le plus fréquemment utilisé pour ralentir la chute de cheveux est celui de la mésothérapie. En cas de calvitie (chute progressive des cheveux, à commencer, d’une manière générale, par le front ou le haut du crâne), il faut alors se tourner vers l’extraction folliculaire ou encore la microgreffe capillaire.

Pour plus de d’informations sur ces différents types de traitements, n’hésitez pas à prendre rendez-vous avec nous.

En espérant que votre curiosité ait été satisfaite par ces quelques informations sur la formation d’un cheveu.

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur Facebook
Partager sur twitter
Partager sur Twitter
Partager sur linkedin
Partager sur Linkdin